DSC01030Dessenheim est un charmant village qui compte environ 1 400 habitants. Le ban communal a une superficie d’un peu moins de 20 km², dont environ le quart correspond à des surfaces boisées.

L’Eglise Saint-Léger, immense édifice néo-romano-gothique, fut reconstruite en 1873 à l’emplacement de l’ancienne. Cette Eglise, dont le bâtiment s’impose sur le village et le clocher domine toute la plaine, a été appelée « Cathédrale de la Hardt ».

Plusieurs calvaires sont à découvrir sur le ban de la commune, ainsi que « le mont des Oliviers » qui se trouve dans l’enceinte du cimetière.

Autre monument qui mérite que l’on s’y attarde, celui du Commandement Marin-la-Meslée, monument en forme d’étoile à 5 branches, en honneur à cet aviateur abattu par la « flack » allemande le 4 février 1945.

Dessenheim est jumelé avec Cocumont, commune du Lot-et-Garonne qui a accueilli les habitants de Dessenheim lors de l’évacuation en 1939.

Grâce à la participation active des villageois pour le fleurissement des maisons et propriétés, Dessenheim a été récompensé par le jury régional des villes et villages fleuris avec l’attribution de la deuxième fleur en 1996.

Enfin, Dessenheim est un village qui, grâce aux diverses associations, sections et amicales sportives et culturelles, est très animé.